3è Prépa Métiers

3ème Prépa-Métiers

3é Prépa Métiers

La Classe de 3ème Prépa Métiers a pour objectif de faire découvrir aux élèves  un ensemble d'environnements professionnels et de les accompagner dans la poursuite de l'élaboration de leur projet d'orientation, en particulier vers la voie professionnelle sous statut scolaire ou par l'apprentissage.

Tous les enseignements contribuent à la découverte professionnelle des métiers et des formations professionnelles et permettent d'aider les élèves à élaborer leur projet d'orientation, en particulier vers la voie professionnelle sous statut scolaire ou par apprentissage.
L'accès aux formations professionnelles de ces élèves est favorisé par une bonification, sous l'autorité du recteur d'académie, dans le traitement de leur demande d'affectation vers la voie professionnelle.

Objectif

La classe de 3e « prépa-métiers » cherche à créer, chez des élèves scolairement fragiles, une dynamique nouvelle leur permettant de mieux réussir leur classe de 3e en s'appuyant sur des méthodes pédagogiques différentes, tout en mûrissant un projet de formation par la découverte de métiers.

En plus des enseignements communs (français, mathématiques, langues...), les élèves suivent un enseignement de découverte professionnelle leur permettant de découvrir différents métiers et voies de formation pour construire leur projet de poursuite d'études.

Les élèves bénéficient de la séquence d'observation obligatoire en classe de troisième et  de périodes d'immersion dans des lycées professionnels ou polyvalents, dans des centres de formation d'apprentis ou dans des unités de formation par apprentissage.
Dans le cadre de la personnalisation de son parcours, à l'appréciation de l'équipe pédagogique, chaque élève doit, en fonction de son projet, effectuer, au total, de une à quatre semaines de stages et de périodes d'immersion durant l'année scolaire.

La découverte des métiers et des formations permet d'ouvrir les horizons : plusieurs champs professionnels sont abordés, que ce soit lors des séquences de découverte des métiers et des formations au lycée ou bien lors de visites, séquences d'observation, voire des stages d'initiation réalisés en entreprise, administration ou association.


La réflexion, puis le choix par l'élève des parcours de formation auxquels il aspire se construisent avec l'équipe pédagogique dans tous les moments de la formation.
Les élèves de 3e « prépa-métiers » présentent le diplôme national du brevet, dans la série professionnelle.

Modalités d'organisation de la 3e Prépa Pro
  • Organisation des enseignements
    Afin de favoriser l'élaboration de projets pédagogiques adaptés au contexte local, les horaires sont en partie annualisés et globalisés. La personnalisation du parcours scolaire est renforcée par l'instauration d'heures de consolidation (suivi et accompagnement personnalisé).
    L'emploi du temps de la classe comporte :

    Enseignements

    Horaires hebdomadaires
    indicatifs

    Français

    5 heures dont 1 heure de consolidation (*)

    Mathématiques

    4,5 heures dont 1 heure de consolidation (*)

    Histoire - Géographie - Enseignement moral et civique

    3 heures

    Langues vivantes :
    LV1 et LV2

    5,5 heures

    Enseignements artistiques

    1 heure

    Enseignements de sciences et technologie

    3 heures

    Education physique et sportive

    3 heures

    Enseignement de découverte professionnelle des métiers
    et des formations professionnelles

    5 heures

    Total

    30 heures

    Tous les enseignements participent, à titre indicatif, selon les besoins des élèves et les modalités de l'accompagnement à l'orientation mises en place dans l'établissement, à l'accompagnement à l'orientation de 36 heures annuelles
     
  • Accompagnement personnalisé
    Les élèves bénéficieront de 2 heures par semaine de consolidation (accompagnement personnalisé), assuré par un ou des membres de l'équipe pédagogique. Si le premier objectif est l'acquisition du socle commun au palier 3, avec un renforcement des apprentissages en français et en maths, l'accompagnement personnalisé pourra également permettre à l'élève de faire le point sur ses choix de parcours de formation, d'effectuer des recherches précises au CDI sur les métiers ou bien de se préparer aux différentes périodes d'observation en milieu professionnel (recherche d'informations sur l'entreprise d'accueil, prise de contact téléphonique, détermination des objectifs, etc.).
  • Un projet pédagogique adapté
    Toutes les modalités d'organisation, qu'elles soient déclinées dans la présente circulaire ou bien choisies par l'équipe pédagogique dans le cadre de l'autonomie de l'établissement, seront précisées dans le volet pédagogique du projet d'établissement.
    Le préambule rappelle l'objectif de maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences.
    Le projet spécifique à l'établissement, adapté aux besoins des élèves et à l'environnement de l'établissement, précisera la répartition des enseignements, la répartition dans l'année scolaire des différentes périodes de découverte professionnelle, la continuité pédagogique entre les différents temps de la formation, les partenaires (CFA, lycées professionnels), les périodes de découverte du monde professionnel, les conventions avec les partenaires, le modèle de convention régissant les périodes en entreprise.
    Les périodes en entreprise, selon leur durée, leur organisation et leurs objectifs, peuvent être organisées sous forme de visites, de séquences d'observation ou de stages d'immersion.

 

Poursuite d'études

La 3e « prépa-métiers », en offrant une deuxième langue vivante comme dans toutes les classes de 3e, permet aux élèves de ne pas limiter leurs vœux d'orientation aux seules spécialités dans lesquelles la seconde langue vivante n'est pas exigée. Cette disposition assure également la réversibilité des parcours.

Admission des élèves

Les élèves, avec l'accord de leurs représentants légaux, souhaitant entrer dans une 3e « prépa-métiers » doivent effectuer une demande auprès du chef d'établissement au deuxième trimestre de 4e. Une commission départementale statue sur chacune des candidatures.